• aucadredunord

03/ Le projet se réveil !

La première semaine de février a été forte en rebondissements !


Le 4 Février dans l'après-midi, je reçois un email de Jonne (Yonne), le patron d'une entreprise en Finlande, avec qui je suis en contact depuis la fin de l'été dernier.

Déjà, l'année dernière, il avait déposé une offre d'emploi à laquelle j'avais postulé. Le poste proposé était pour une prise immédiate, et je ne disposais pas du temps nécessaire pour monter en Finlande et tout préparer. Il me proposa de rester en contact, car il aimait beaucoup notre projet, notre initiative, et il voulait nous aider. De temps en temps, je lui envoyais un petit email afin qu'il ne m'oublie pas et je lui racontais l'avancement du projet.

Au mois de Novembre, il m'envoyait un email pour me proposer un poste de chauffeur routier, mais encore une fois, le délai était trop court, car il fallait que je commence la semaine suivante. Il s'en doutait, mais il me l'a quand même proposé. Dans sa réponse, il me disait qu'il comprenait, et qu'il aurait sûrement un deuxième camion qui se libérerait pour la fin de l'année ou début année prochaine. Je lui répondait que je restais en contact.

Aux alentours de la mi-Décembre, nous décidons avec Virginie, de mettre la maison en vente, car travail ou pas, nous partirons en Finlande au mois de Juin. De ce fait, j'en ai parlé à mon employeur actuel, et nous avons décidé de mettre en place une rupture de contrat de commun accord pour le 26 Février.

Au mois de Janvier, après avoir souhaité la bonne année à Jonne, je l'ai informé de ma rupture de travail à venir et de notre déménagement en Finlande pour Juin.

En parallèle, nous avions déjà prévues une virée en Finlande début Avril, afin de visiter des maisons, et trouver notre futur chez nous. Nous étions en train de prendre des renseignements et des rdv avec différentes agences immobilières dans le pays, pour faire un maximum de visite pendant notre séjour.

Voilà le résumé des différentes étapes, qui ont amenés à ce rebondissement du 4 Février.



On se retrouve donc à ce fameux jeudi 4 Février, où notre projet prends un tournant décisif.

Dans son email, Jonne me disait qu'il avait un camion de libre avec un poste de chauffeur pour moi au mois de Mars, et que je devais lui donner une réponse rapidement, si j'étais intéressé, et si je pouvais me déplacer. Le soir même, vous vous en douter bien, que je lui ai répondu que j'étais très intéressé et en profitai pour lui poser pas mal de questions sur la nature de cet emploi…

Après, plusieurs échanges sur la nature su travail, le salaire, les conditions, le camion… il me dit que le travail commencerai le 1er Mars. Hors en terminant mon contrat le 26 Février, cela me faisait un peu juste pour être le 1er Mars en Finlande, en sachant qu'avec le Covid, il y a beaucoup de documents et de choses à faire avant de partir.

Déjà, la première chose a été d'annuler toutes nos réservations pour notre virée prévue début Avril, afin de me concentrer sur le voyage à venir.

Monter en avion reste le moyen le plus rapide, mais partant là-bas pour plusieurs mois, je suis très limité en bagages, afin d'avoir le nécessaire d'affaire personnelles pour se travail. Vivre dans un camion la semaine demande un minimum de matériel.

Du coup, la seule option, afin d'avoir à la fois un véhicule sur place pour le week-end et mes affaires était de monter en voiture, mais c'est de ce fait plus long ! J'ai donc expliqué la situation à Jonne et lui ai demandé s'il était possible de reculer la prise de poste d'une semaine.

Après quelques heures d'attentes et de crainte, il me confirme qu'il n'y avait pas de problème pour commencer le 8 Mars. Dans la foulée, il me dit qu'il allait préparer le contrat et qu'il l'envoyait en début de semaine pour que je puisse en prendre connaissance, et lui retourner signé.

Après, cela, il m'enverrait une attestation de déplacement et de travail pour justifier ma venue dans le pays, car avec le Covid, les entrées en Finlande sont très restreintes et surveillées.


Après l'explication de cette bonne nouvelle, je vais vous en expliquer un peu plus en quoi consistera mon travail là-bas.



Mon travail consistera principalement à rouler, quoi de plus normal pour un chauffeur routier !

Jonne est le patron d'une entreprise d'affrètement, ce qui signifie, qu'il loue à d'autres entreprises des chauffeurs avec camion.

Il a comme clients plusieurs entreprises de transport, Finlandaise, Suedoise, Polonaise... les 2 plus connues sont LKW Walter et FREJA.


Pour commencer, je serai affrété LKW Walter. Mon travail consistera à livrer les marchandises à travers la Finlande avec un camion de type bâcher, et de temps en temps, du transport de container (les mêmes qu'il y a sur les gros bateau).

Je pars la semaine et le vendredi je rentre au dépôt. Le dépôt se trouvant à Hanko, au Sud-Ouest du pays, en bord de mer, à 1h45 de la capitale Helsinki. Les autres chauffeurs peuvent rentrer chez eux en camion, mais pour le moment, n'ayant pas de logement sur place... La semaine je dors donc dans le camion, et le week-end, pour ne pas prendre de location d'appartement pour 2 jours par semaine, Jonne me laisse l'accès au dépôt, car il y a un tout petit appartement de fonction, que je pourrais utiliser en attendant de trouver une logement pour moi et Virginie.


Voilà le résumé de ces derniers jours.

Beaucoup de préparations et de choses à faire en peu de temps, tout s'accélère, donc vous vous en doutez, du stress, de la fatigue, mais aussi de l'excitation !

Je prépare un prochain article sur mon départ et mon périple jusqu'en Finlande, que je mettrais en ligne fin de semaine prochaine.

Posts récents

Voir tout
 

©2020 par Vive la Finlande. Créé avec Wix.com